Investir dans l'ancien

Investir dans l'ancien

Emplacement, patrimoine de qualité, fiscalité attractive : les avantages de l’investissement locatif dans l’ancien sont multiples. A condition d'être vigilant et de choisir soigneusement le bien à acheter.

Le choix du bien immobilier

Choix du bien immobilier à GrenoblePour le choix du bien, l’investisseur doit s’attacher certes à des critères comme l’esthétique ou son voisinage immédiat, mais il doit surtout être attentif à la structure, à l’ossature du bâtiment et à son état, qui pourrait générer des frais de rénovation à long terme.

L’investisseur ne devra pas hésiter à porter son choix sur des biens déjà divisés ou alors disposant d’un fort potentiel de division (en plusieurs appartements plus petits) et de réhabilitation (pour les rendre plus attractifs). De tels choix permettent d’un part de minimiser le risque locatif, mais surtout de maximiser le rendement. Il est indispensable de bien cibler son projet en fonction de la demande du marché locatif locale.

Il est important de souligner que la courbe démographique française fait état, pour cette année et les suivantes, d’une forte poussée des jeunes générations. La conjoncture est donc tout à fait favorable à l'investissement immobilier !


La fiscalité

Fiscalité et rénovation à GrenobleSur le plan fiscal, l’investissement dans l’immobilier ancien dispose d’un atout extrêmement intéressant : la déduction fiscale des travaux. Chauffage, Isolation et Gros Œuvre : les travaux de rénovation que l’on peut défiscaliser constituent une solution pour réduire ses impôts.

Autre avantage de l’investissement dans l’ancien : la baisse des prix. Le niveau actuel des prix de l’immobilier dans l’ancien participe au contexte très favorable à votre projet d’investissement.


Le rendement

Rendement immobilier à GrenobleUn rendement brut de 6% c’est bien, mais un rendement net de 6%, c’est encore mieux ! En effet, le rendement net correspond à ce qui reste vraiment à l’investisseur une fois les charges et les impôts réglés. Sur ce point en particulier, l’immobilier dans l’ancien fait, une fois encore, la différence : comme très souvent, les immeubles anciens présentent des niveaux de charges de copropriété bien inférieurs aux immeubles neufs.

Définition : Le Rendement Locatif brut d’un placement immobilier, c’est la somme des loyers annuels rapportés à la valeur vénale du bien (au prix du marché) et exprimé en pourcentage. En France, dans l’ancien, les loyers annuels représentent en moyenne 5% de la valeur du bien, soit un rendement locatif brut de 5%.